top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurRomain Larue

APPRENDRE A APPRENDRE : SPACE RECALL

Dernière mise à jour : 22 févr. 2023



Lorsque nous apprenons des choses nous savons que certaines vont s’enregistrer et d’autres seront oubliées. Malheureusement on ne peut pas trop choisir ce qui sera dans un groupe ou dans l’autre. Mais l’oubli n’est pas forcément une mauvaise chose. On va même pouvoir s’en servir pour apprendre plus efficacement !

Dans cet article on poursuit notre réflexion sur l’apprentissage et les moyens de l’améliorer. Nous avons vu dans la première partie que le cerveau avait besoin de questionnement pour apprendre et que d’avoir compris l’intégralité du sujet était nécessaire à un apprentissage efficace. Dans cet article on va parler de notre mémoire et de sa capacité à oublier.

On abordera :

  • Le mécanisme qui fait que l’on oubli des choses

  • On verra comment casser la courbe de l’oubli

  • On verra comment optimiser l’espacement des sessions d’apprentissages

  • Et je vous donnerai un petit tips pour optimiser encore le système

C’est parti !


COMMENT OUBLI-T-ON ?

Notre cerveau est une machine incroyable mais il a ses limites.

Pour chaque chose que nous vivons ou que nous apprenons le cerveau retient des informations. Pour les ranger il les place avec le reste de notre connaissance avec des éléments avec lesquels nous faisons des liens.

Ces liens sont forts au début, mais rapidement ils perdent de leur qualité et finissent par ne plus être utilisables. Globalement on oubli.

Quand les informations arrivent pour la première fois l’oubli est assez rapide et à mesure que nous refaisons les expériences notre cerveau créer des liens plus fort et qui s’affaiblissement moins vite. C’est la raison pour laquelle nous oublions moins les notions que nous voyons régulièrement… Certaines expériences sont gravées à jamais dans nos mémoires parce qu’elles ont eu un impact fort sur notre vie et on y reviendra dans un autre article.

Certaines données stockées dans notre tête peuvent finir par être inaccessible par manque d’entretiens des liens avec reste de notre connaissance. Lorsque nous perdons la capacité à retrouver les informations de notre cerveau on dit que notre connaissance subit la courbe de l’oubli.

Cette courbe a été théorisé par Hermann Ebbinghaus en 1885 à la suite de l’étude de son propre cas dans l’apprentissage. Il explique que l’oubli suit une courbe exponentielle mais que la pente de cette courbe diminue à chaque fois que l’on revoit la notion en question. Il a même donné la formule qui ressemble à ça



Même sans se servir de cette équation on peut se baser sur graphique qui l’explique sur lequel on peut voir que la courbe descend de moins en moins vite après chaque révision. On dit qu’on casse la courbe de l’oubli.

La courbe de l'oubli (wikipedia)

CASSER LA COURBE DE L’OUBLI ?

Pour casser cette courbe de l’oubli il suffit de demander à notre cerveau d’aller chercher les informations. Si vous voulez savoir comment faire pour que votre cerveau aille chercher des informations de façon efficace, je vous renvoie à la première vidéo sur l’apprentissage et l’Activ Recall.

Avant de casser cette courbe de l’oubli il faut déjà être sûr qu’on a oublié. Et donc que du temps s’est écoulé depuis la dernière session d’apprentissage. C’est pour cela que les “révisions” tous les jours pendant la semaine qui précède un examen sont totalement inutiles.

Pour connaitre des notions sur le long terme, le travail d’apprentissage doit être fait en amont et la semaine de révision ne consiste qu’à renforcer des connaissances et à créer des liens entres les matières pour faciliter leur mise en application. Hermann Ebbinghaus l’a dit lui-même : “plus on apprend au départ plus la courbe de l’oubli est lente”.

On a vu sur le graphique qu’au début la courbe a une pente importante et qu’elle diminue avec les phases d’apprentissage. On va donc oublier de moins en en moins vite à mesure que l’on demande à notre cerveau d’aller chercher et utiliser les informations. Comme on oubli plus vite au début on va avoir des sessions rapprochées au départ avant de les espacer de plus en plus.

Rappelez-vous, dans la première vidéo on a parlé de volonté du cerveau d’avoir un peu de défis dans son travail de recherche. Lorsque les informations sont trop fraichement rangées elles ont encore des liens puissants avec le reste de notre savoir et nous les retrouvons facilement. Il n’y a donc pas de défis dans la recherche et l’attention portée sur les liens n’est pas assez importante.

Si on attend que le cerveau ait oublié un peu, on le force à retracer le chemin, à repasser des connaissances en revue, à chercher des nouveaux liens ou des moyens de retrouver l’informations. Un peu comme quand on ouvre tous les tiroirs pour trouver quelque chose chez nous. La recherche fait partie de l’apprentissage et il faut que ce soit suffisamment difficile pour être marquant dans notre mémoire

Il est donc intéressant de prendre un peu de temps pour programmer des sessions d’apprentissage avec des espacements donnés afin de les rendre le plus efficientes possible. Pas trop rapproché pour avoir à chercher mais pas trop éloigné pour ne pas échouer dans la recherche. Ça va permettre de passer moins de temps à apprendre une notion et gagner du temps pour se pencher sur les autres.

L’autre intérêt c’est que notre cerveau aura pris l’habitude d’aller chercher des informations là ou elles se trouvent de façon efficace ce qui peut réduire le stress lié aux examens qu’ils soient théoriques ou pratiques.


COMMENT OPTIMISER LE RYTHME DES SESSION D’APPRENTISSAGE ?


Pour réussir à placer les moments d’apprentissage dans son planning, on peut définir un rythme commun pour toutes notions. On va avoir par exemple une session le jour du cours en rentrant, puis une le lendemain la suivante aura lieu 5 jours plus tard puis 10 jours plus tard, la suivante sera beaucoup plus éloignée 20 jours plus tard et enfin au 100e jour d’apprentissage.

Ces sessions d’apprentissage ne sont pas forcément très longues sauf la première ou il faudra être sûr de bien avoir compris le cours (pour cela la première chose à faire et d’écouter efficacement le cours…) et créer les supports de l’active recall que ce soit des fiches ou des supports informatiques.

Ensuite tout passera par des sessions d’active recall régulières qui ne prendrons pas tant de temps que cela. En ne laissant qu’un temps donné à notre cerveau pour aller chercher les informations on peut retourner énormément de carte dans une session de 25 minutes efficace.


UN PETIT TIPS ?


Lorsque vous allez apprendre, éviter de passer des grosses sessions sur le même sujet. On peut déjà créer un mini space recall dans une session de travail. En commençant par un sujet puis en y revenant après avoir bossé un 2e sujet.

L’avantage de cette technique et d’habituer le cerveau à passer d’une matière à l’autre et de varier de sujet facilement. C’est ce qui arrive dans la vie professionnelle ou même dans les examens de fin d’études ou il faut considérer un problème de façon transversal et pas dans une seule matière. Cela va également aider le cerveau à faire des liens plus facilement entre les matières. Attention encore une fois : cela ne fonctionne correctement que si vous avez bien compris le sujet.


CONSLUSION


Voilà pour le Space Recall

J’ai donné une façon de faire avec les notions d’oubli et de travail efficace pour le cerveau, vous pouvez trouver votre façon de faire qui vous convient mieux en gardant en tête le fonctionnement de votre mémoire.

Si vous avez trouvé votre propre organisation n’hésitez pas à la partager dans les commentaires, ça pourra aider quelqu’un qui cherche un moyen d’optimiser son apprentissage.

N’oubliez pas de vous abonner pour que YouTube vous propose mes prochaines vidéos. Un petit pouce bleu pourra m’aider à être mieux référencer aussi.

Pour être informé de l’avancer des prochaines vidéo vous pouvez me suivre sur les différents réseaux : Instagram, Facebook, LinkedIn, twitter

C’est fini pour cet article on se retrouve dans le prochain.

D’ici là prenez soin de vous et des autres

81 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page